Mes droits
Publié le - 106 hits -

Comment interpréter les textes juridiques ?

L'interprétation juridique implique l'examen minutieux des textes juridiques tels que les textes des statuts, des constitutions, des contrats et des testaments. Ce chapitre présente la question fondamentale de savoir quelle interprétation juridique, de par sa nature, cherche et des réponses concurrentes à cette question. Il passe en revue les principales théories substantielles de l'interprétation juridique et examine de manière plus approfondie quelques théories influentes et les difficultés qu'elles rencontrent. Enfin, le chapitre examine comment les théories de l'interprétation juridique doivent être défendues et évaluées. Lire de la poésie, ou n'importe quel texte de fiction, est un dialogue mental entre l'auteur et le lecteur. Chacun de nous est libre d'apporter sa propre expérience de vie et sa propre réaction émotionnelle à la façon dont nous interprétons le texte. Les mots précis, l'intention de l'auteur et le fait que ces mots existent dans le poème ou dans le commentaire qui l'entoure importent moins que nos réactions. La lecture du droit de l'État régulateur moderne est fondamentalement différente. Ce n'est pas comme lire de la fiction, ni même l'actualité, car le cadre juridique de l'État régulateur concerne le pouvoir du gouvernement sur les gouvernés. Les textes juridiques fixent les limites du pouvoir de ceux qui nous gouvernent. Les termes du cadre juridique créent les outils par lesquels les trois branches du gouvernement exercent ce pouvoir. Donc, les mots comptent, l'intention compte, et où dans la hiérarchie du pouvoir, et par qui, les mots ont été écrits matière. Étant donné qu'il s'agit du pouvoir de l'État, la lecture juridique est contrainte par ses propres normes et principes. Ce n'est pas une lecture ordinaire.

Ce qu’il faut retenir

Dans le monde d'aujourd'hui, les avocats formés ne sont pas les seuls lecteurs et interprètes du cadre juridique et de ses textes juridiques. Il y en a beaucoup d'autres possédant des connaissances ou une expertise spécialisées qu’on appelle « lecteurs réglementaires ». Les superviseurs des agences bancaires sont parmi les lecteurs réglementaires les plus importants. Dans le secteur privé, on les trouve dans la gestion des risques, la conformité, les finances et à des postes politiques dans les affaires gouvernementales et réglementaires. Pour de nombreux lecteurs réglementaires, l'interprétation du cadre juridique est au cœur de leurs responsabilités professionnelles, et dans notre république, il y a toujours eu des lecteurs citoyens de la loi. Tout cela est comme il se doit. Pourtant, la pleine nature du cadre juridique à travers lequel l'État régulateur exerce son pouvoir n'a pas été rendue aussi clair que nécessaire.