Mes droits
Publié le - 59 hits -

Les bonnes raisons de continuer à investir en SCPI

Tout individu peut faire prospérer son épargne en investissant dans divers produits de placement. Les conseillers en gestion de patrimoine privilégient les SCPI, sociétés civiles de placement immobilier. En effet, quelles sont les bonnes raisons de continuer à investir dans ces classes d’actifs ?

Commencez, Entrepreneur, Entrepreneuriat

Les SCPI échappent à la crise économique

Les SCPI ont traversé toute la période d’économie grippée sans lésion en 2020 et continuent d’afficher une santé sans faille en 2021. Ce, tandis que les autres véhicules tels que les produits boursiers ont souffert du krach historique du premier trimestre 2020, ayant ramené leur rendement à des valeurs négatives. Elles ont ainsi démontré, une fois de plus, leur caractère sûr et rentable, quelle que soit la composition de leur patrimoine (diversifié ou spécialisé). Ce, indépendamment du secteur d’activité de leurs locataires ou encore leur localisation géographique.

Les SCPI ont continué à servir des dividendes à leurs associés souscripteurs de parts grâce au recouvrement à presque 100% de leurs loyers – sauf pour celles dont les locataires ont le plus connu de difficultés.

 

Les SCPI maintiennent un bon taux de rendement

Pour l’année 2020, les SCPI ont enregistré un rendement de 4.18%. Celui-ci est proche du TDVM de 2019 qui est de 4.41%, alors que ces deux périodes sont marquées par une économie en berne pour le premier cas et une conjoncture parfaitement saine pour le second. Ce rendement est d’ailleurs maintenu à plus de 4% au premier semestre de l’année 2021.

Certaines SCPI de rendement sont même parvenues à dépasser le seuil des 6%, toujours en 2020. Ce sont les jeunes SCPI entre autres, telles que Corum Eurion, Iroko Zen, Kyaneos Pierre, Neo, Corum Origin. À l’inverse, quelques SCPI ont vu leur taux de distribution glisser, mais sans toutefois chuter au-dessous de 3% (excepté celles spécialisées uniquement dans le secteur de l’hôtellerie). En bref, la grande majorité affiche une excellente performance, avec des taux de distribution compris entre 4.5% et 5% en moyenne.

 

Les SCPI sont adaptées à tout profil d’investisseur

Tout type d’investisseur peut miser sur des SCPI pour la simple raison que ces dernières répondent à de multiples objectifs. Exemple : les revenus locatifs perçus pourront être utilisés pour augmenter son pouvoir d’achat global ou pour être épargné (sur le court, le moyen ou le long terme). Ils peuvent également servir à compléter la retraite. Investir dans des SCPI est aussi une ouverture à la réduction d’impôt grâce aux SCPI fiscales, puisque ces dernières font appel aux dispositifs Pinel, Denormandie, Malraux et de déficit foncier. D’autres possibilités de défiscaliser via les SCPI sont ouvertes aux investisseurs fortement imposés. Par exemple, en souscrivant via une assurance-vie ou un produit d’épargne, les dividendes seront plutôt déductibles des impôts et non l’inverse. Par ailleurs, le démembrement est disponible pour les SCPI afin de permettre la mise en place d’un montage patrimonial – et défiscaliser pour le nu-propriétaire. Les parts quant à elles, sont disponibles aussi bien en usufruit qu’en nue-propriété.

 

Les SCPI offrent une excellente alternative de diversification

Les CGP recommandent la diversification non seulement du propre patrimoine de l’investisseur, mais aussi du panier de SCPI lui-même. Ladite diversification est optimale en ce qui concerne ces dernières en raison de leur très grande diversité sur le marché : plusieurs centaines de ces actifs circulent en effet au sein de la grande famille pierre-papier. Consulter un CGP indépendant est un excellent moyen de profiter d’une bonne stratégie de diversification puisque ce dernier est en connaissance des atouts, des risques de chaque actif, tout en ayant analysé le patrimoine de l’investisseur, et par conséquent leur adéquation à ce dernier.