Mes droits
Publié le - 563 hits -

L'épargne retraite : Fiches pratiques

En France, lorsqu’ une personne part à la retraite, une pension lui est versée grâce à des actifs par capitalisation. Une autre option, le plan retraire épargne populaire ou Perp est également envisageable. C’est de l’argent que la personne pourra bénéficier soit sous forme de capital, soit par rente viagère. Le versement prendra alors effet à partir de la retraite pour le restant de sa vie.

Le Perp, c’est quoi ?

Le Perp est un plan épargne proposé par les banques, les établissements spécialisés dans l’assurance ou auprès des mutuelles. Il est destiné aux personnes voulant toucher une retraite supplémentaire. Le principe repose sur le fait que de l’argent sera mis de côté et ne sera versé à la personne que lorsqu’elle arrêtera toute activité professionnelle.

Le montant du Perp

L’épargne retraite ne présente aucune limite ni condition en ce qui concerne le montant. Il est même conseillé d’y verser de l’argent aussi fréquemment que cela sera possible. Le seul plafond est celui que l’acquéreur se fixera à lui-même.

Qu’en est-il de l’impôt

Même si les épargnes retraites ne renferment pas beaucoup de conditions, il existe quand même une limite à respecter pour l’impôt sur la revenue. En effet, 10% de l’argent mis de côté pour votre épargne pourra être déduit de cet impôt, mais seulement 10% et pas plus. Il est donc important de mettre ce point au clair auprès de la banque ou de l’assureur.

En ce qui concerne l’ISF

Une personne souscrite à une épargne retraite peut être déchargée de l’impôt sur la revenue. Ceci est possible si elle alimente régulièrement le compte mis de côté pour sa retraite. Par la suite, le montant lui sera verser petit à petit jusqu’à sa mort. C’est ce qu’on appelle une rente viagère.

En ce qui concerne l’ISF ou impôt sur la fortune, l’épargne retraite n’est pas concerné par ce dernier. Aucune déclaration à propos du Perpne sera donc nécessaire.