Mes droits
Publié le - 2354 hits -

La législation sur les bassins de jardins

En ce qui concerne la construction d’un bassin à jardin, la législation française est plus ou moins complexe. Bien que l’installation d’un bassin dans votre jardin ne sollicite aucune autorisation préalable, différentes procédures doivent être respectées.

Respect du Code de l’urbanisme

Avant d'entreprendre les travaux de construction de bassin carpe koi, il est important de maitriser les règles imposées par le Code de l’Urbanisme. En effet, selon l’article R421-2 de cette règlementation il est possible de construire, sans déclaration ni dépôt de permis de construire, certains ouvrages en raison de leur nature ou de leur très faible importance, sauf lorsqu’ils sont implantés dans un secteur sauvegardé ou dans un site classé. Un permis de construire peut donc être nécessaire selon les projets que vous avez pour votre bassin. Cependant, vous serez obligé de demander une autorisation à la Mairie de votre localité, dans le cas où vous envisageriez, par exemple, de vous servir de l'eau d'une rivière locale pour alimenter ce bassin extérieur. Il vous faudra aussi, si vous utilisez l'eau de la ville, veiller à respecter toutes les règlementations en vigueur concernant l'approvisionnement de l'eau, notamment en cas de limitation de consommation en période estivale. L’avale d’une autorité étatique est également nécessaire pour un bassin supérieur à 20m2. Comme on peut le constater, il n’existe pas de législation officielle qui règlemente la mise en place des bassins pour jardin, mais différentes dispositions doivent être prises en compte.


Avant de lancer dans ce projet, il est quand même primordial que le futur aquariophile maitrise l’art de l’aquariophilie telle que les entretiens du poisson, de la cuve ainsi que le filtre bassin. Outre la disposition d’un budget octroyé à ces entretiens, l’éleveur doit également penser à celui qui sera alloué aux nourritures des animaux.