Mes droits
Publié le - 1013 hits -

Législation concernant les mobils home

Des articles de lois régissent l’achat ou l’investissement dans les mobil home. Un décret du 5 janvier 2007 précise ce que sont réellement les résidences mobiles de loisirs. Ce sont, au regard de la loi, des véhicules terrestres qui sont possibles à habiter quelques temps. Ils doivent garder des moyens de mobilité pouvant leur permettre un déplacement.

Il est impossible d’aménager le mobil home d’une terrasse en béton par exemple, ou encore d’une véranda de parpaings. Tous doit être démontable pour ne pas entraver la faculté à bouger le bien. La résidence mobil de loisir ne nécessite pas de permis de construire. En revanche, le terme « résidence de loisir » souligne le fait qu’elle est faite pour une utilisation non permanente.

Tous les campings ne proposent pas de locations d’emplacement aux personnes propriétaires de mobil home. Il faut savoir que vous pouvez évidemment choisir le camping dans lequel vous allez placer votre mobil home. L’idéal étant de le placer dans un camping qui propose des prestations de qualité. Certains proposent des formations de qualité pour leurs animateurs, ce qui fait une différence ; ainsi vous pourrez louer à des vacanciers plus facilement.

L’image de marque du camping est très importante mais les clauses proposées par le camping dans le contrat de location de parcelle sont primordiales à « décortiquer » pour se sentir libre de son bien. Attention, les sous-locations nécessitent bien évidemment une déclaration des revenus aux impôts. Il existe différentes possibilités de déclaration.

Concernant les étoiles d’un camping, il faut savoir que celles-ci apportent essentiellement des informations sur la quantité d’équipements du camping mais pas forcément sur la qualité réelle.

Il existe des lois régissant la surface de votre résidence mobile de loisir (mobil home) et de l’emplacement. Les camping respectent généralement celles-ci. Pour le contrat de location, il est signé entre vous et le parc résidentiel de loisir, vous devez en lire chaque paragraphe et signer en toute connaissance de cause.

Un petit point sur le transport, calages et raccordement : un convoi exceptionnel est nécessaire pour transporter votre mobil home si besoin en est. Le coût est estimé entre 2.5 et 6 euros du kilomètre. Il existe des solutions quand on achète un mobil home pour éviter de payer ces frais de transport et d’entrée.

Pour toute information concernant les mobil home, vous pouvez consulter le site : http://www.investissementmobilhome.com