Mes droits
Publié le - 1102 hits -

Les limites et obligations sur les emprunts de consommations

Les emprunts de consommation sont des crédits accordés à des particuliers par des établissements bancaires afin de leur permettre de financer un bien durable (aménagement de maison, achat automobile, etc. C’est un type d’emprunt qui doit être distingué du crédit immobilier et vous permet de réaliser votre projet personnel.

Les types de crédit existants

Il existe deux types de crédit de consommation : les crédits affectés et les crédits non affectés. Les crédits affectés sont des opérations consentis en vue de l’achat d’un bien ou d’une prestation de services déterminés. Dans ce type de crédit, les obligations de l’emprunteur commencent à prendre effet à partir de la date de livraison du bien ou de l’exécution du service. En cas de litige, l’annulation de la vente entraine par la même occasion celle du prêt. Ainsi, le juge peut ordonner la suspension du remboursement jusqu’à la résolution du litige. Par contre, si l’emprunteur renonce au prêt dans un délai de 7 jours, la vente se retrouve automatiquement annulée. Pour les crédits non affectés, ils visent simplement à accorder des facilités financières à un consommateur. C’est sans doute le cas pour les institutions de crédit immédiat en ligne qui se développent de plus en plus en France.

Les limites de l’emprunt à la consommation

Le premier inconvénient de l’emprunt de consommation, c’est sans doute le taux élevé des intérêts. Aussi, vous n’êtes jamais à l’abri d’un surendettement, car ce type de crédits est considéré comme de facteurs à risque. D’ailleurs, le crédit ne doit pas être utilisé pour acheter des biens que vous ne pourrez pas financer par la suite. Ceci est souvent la cause des cas de surendettement. Ne vous fiez pas aux illusions de pouvoir acquérir un bien « tout de suite » en remettant vos obligations de remboursement à plus tard.